dimanche 30 octobre 2016

Le grand Rendez-vous

Auteur : Hubert Ben Kemoun
Illustrateurs : Sébastien Pelon, Judith Gueyfier, Nicolas Duffaut
Editions : Nathan
Parution : octobre 2016












Un violoniste à Sydney, trois enfants chanteurs de rue à Valparaiso, une flûtiste charmeuse de serpent à Bombay, des joueurs de banjo dans le bayou, une harpiste à Buckingham… reçoivent une invitation à un rendez-vous.
Quel est ce rendez-vous si important qu’ils cessent leurs activités pour s’y rendre ? Se retrouveront-ils ?


Aujourd'hui nous avons affaire à un album tout à fait insolite. Ce magnifique ouvrage regorge d'illustrations colorées représentant différents peuples & instruments de musique du monde et se complète de façon originale. Orginal parce que le texte des 24 histoires ne se trouve pas directement dans l'album mais il se trouve dans un petit livret qui l'accompagne puisqu'en définitive c'est un album à écouter. 

Pour commencer la découverte audio de ce livre, vous devez télécharger l'application Nathan Live compatible avec un smartphone ou une tablette, une fois connecter à partir de l'application rien de plus simple vous scannez une des illustrations de l'album et c'est parti pour 1h45 d'histoires et de musique avec Louise Grinberg et Emmanuel Lemire.

Les éditions Nathan et les auteur(e)s n'arrêtent plus de nous surprendre, ils innovent d'ouvrage en ouvrage, la découverte de cet album est un vrai régal pour les yeux et les oreilles, nous voyageons au fil des airs de musique et des pays tout en se demandant à quel rendez-vous tous ces personnages doivent se rendre...

vendredi 28 octobre 2016

Le voyage de Mamily

Auteure : Agnès de Lestrade
Illustratrice : Charlotte Cottereau
Editions : Balivernes
Parution : 2013




Un grand merci à Babélio ainsi qu'aux Editions Balivernes pour leur envoi






Mamily est une grand-mère comme les autres, enfin presque parce que Mamily a du brouillard dans la tête... elle oublie ce qu'elle doit faire ou ce qu'on lui dit. Aujourd'hui Mamily doit coudre le bouton du pantalon de Papily, dans un premier temps elle cherche le bouton mais ne le trouve pas, lorsqu'elle le trouve il est trop loin pour qu'elle l'atteigne, Mamily part donc à l'aventure afin de l'attraper pour faire plaisir à Papily.



Cet album aborde très justement la maladie d'Alzheimer avec Mamily, il aborde aussi la vieillesse, les souvenirs... autant de sujets importants pouvant apporter des explications et faciliter la compréhension de l'enfants quant à l'évolution de la vie.

Grâce à de très belles illustrations, nous suivons la promenade de Mamily, le coup de crayon de l'illustratrice les détails et les couleurs sont splendides, on en prend plein les mirettes le thème de la vieillesse, à travers Mamily est superbement bien représenté.

En conclusion c'est un album coloré qui met en avant plusieurs thèmes, la vie y est plus que présente grâce à de belles illustrations, Agnès de Lestrade et Charlotte Cottereau ont incontestablement du talent à revendre, c'est avec plaisir que je vous recommande cet ouvrage.

Il était 3 fois Boucle d'Or et les trois ours


Auteure : Christine Naumann-Villemin
Illustrateur : Laurent Simon
Editions : Nathan
Parution : octobre 2016















En novembre 2015 je vous parlais de "Il était 3 fois les trois petits cochons"  voici cette année un album grand format toujours basé sur le même principe mais avec une autre auteure et un autre illustrateur. Il reprend cette fois le célèbre conte de Boucle d'Or avec trois réécritures différentes pour trois fois plus de rigolades et trois morales à retenir.


Et si Boucle d'Or était un caniche ?  Bouclette est une pauvre petite caniche abandonnée dans la forêt, elle est affamée et lorsque sa truffe sent une délicieuse odeur venue d'une petite maison, elle s'y réfugie. Puisqu'il n'y a personne dans la maison Bouclette s'en donne à coeur joie, elle mange et profite de s'amuser avec tout ce qu'elle voit et profite surtout du lit d'un enfant. L'histoire de Bouclette connait une fin heureuse et ça, ça réchauffe les esprits.

Et si Boucle d'Or et les trois ours habitaient la banquise ? Sur la banquise ce n'est plus Boucle d'Or mais Bouclinouk qui n'est autre qu'une inuit perdue dans le froid. Bouclinouk va se réfugier dans un igloo, la maison d'une famille d'ours et va les aider à sécuriser leur maison. Cette réécriture reprend le conte de Boucle D'or seul l'action est déplacée et les lieux différents

Et si Boucle d'Or était vétérinaire ? Lorsque trois ours bourrus débarquent au village pour faire des ravages, cela peut faire peur excepté à Boucle Doc qui elle prend en charge les trois ours sans les craindre et va se faire un malin plaisir de les soigner. Dans cette réécriture, on retrouve le caractère de Boucle d'Or ainsi que les trois ours seulement la situation est inversée, ce sont les ours les agresseurs ils reprennent leurs droits comme dans la nature.

mercredi 26 octobre 2016

Le carnet à secrets & Tohu Bohu

Editions : Nathan
Parution : octobre 2016










Auteure : Susie Morgenstern
Illustrateur : Olivier Latyk

Lorsque Emma reçoit en cadeau un carnet vide elle est désemparée car elle ne sait pas encore écrire mais Mireille l'amie de sa maman va lui expliquer que dans un carnet il n'y a pas d'obligation d'écriture, le but du jeu est de simplement marquer le temps qui passe. Emma va se prendre au jeu et tous les jours elle va compléter son carnet pour garder une trace des journées qui défilent.

Voici un livre intéressant, très coloré et superbement illustré qui apprendra à l'enfant à faire fonctionner son imagination, cela peut même l'inciter à créer son propre carnet, en période de vacances scolaire n'est-ce pas l'idéal? 




Auteur & illustrateur : Rémi Courgeon

Nous voici ici dans un livre totalement différent des albums que l'on rencontre habituellement pour les enfants. C'est un ouvrage qui comme le précédant va faire fonctionner l'imagination de l'enfant car le but du jeu est de jouer avec les mots. Totalement ingénieux l'auteur nous présente l'inventaire drôle et poétique des instruments de musique, tout est fait pour jouer avec les mots et leur musique. "L'album qui joue de tous les instruments avec la langue de 5 à 105 ans.


lundi 24 octobre 2016

Lily en reportage

Auteure & illustratrice : Peggy Nille
Editions : Nathan
Parution : octobre 2016












Qui dit vacances scolaires dit il faut occuper les enfants c'est pour cela que cette semaine, je vais vous présenter des albums qui intéresseront très certainement vos enfants ou les enfants de votre entourage.

Lily  nous entraîne avec elle dans son périple à New york, en compagnie de Mia son chaton et de Jack son copain New-Yorkais qui l'attend pour lui présenter tous les recoins de sa ville. 

Au programme visites à gogo : Statue de la liberté, Time Square, Central Park, le pont  de Brooklyn, Greenwich village, Chinatown mais ce n'est pas tout Lily nous lance des défis sur chaque double page il y'a des éléments à chercher et des parcours à choisir soi-même.


Un ouvrage interactif à découvrir dès 4 ans qui permettra à l'enfant qui le lira non seulement d'en prendre plein les yeux mais aussi de découvrir des lieux inconnus tout en en s'amusant.

samedi 22 octobre 2016

3 séries frissonnantes pour Halloween




Changement de registre pour cet article, je ne vais pas vous parler de livre cette fois mais de 3 séries coup de coeur à ne pas louper pour Halloween, c'est parti ! 



Bates Motel 

Commençons par Bates Motel, une série qui n'est autre qu'un préquelle contemporain du film Psychose d'Alfred Hitchcock lui même tiré du roman de Robert Bloch. La série se compose pour le moment de 4 saisons de 10 épisodes, cependant une 5ème et dernière saison est déjà prévue pour début 2017, elle clôturera malheureusement 4 années de tournage. Personnellement je viens de finir la saison 3 et je suis ravie, c'est à chaque fois compliqué de finir une saison étant donné qu'elles sont toujours plus géniales les unes que les autres ! 
Synopsis :

Après la mort de son mari (qui n'a de mystère que pour le téléspectateur), Norma Bates décide de refaire sa vie loin de l'Arizona, dans la petite ville de White Pine Bay dans l'Oregon. Elle emmène avec elle son fils Norman, âgé de 17 ans, avec qui elle partage une relation fusionnelle compliquée.

En voulant fuir un passé ombrageux Norma reprend un motel dans la ville de White Pine Bay accompagné de son fils Norman instable et mentalement malade. Tous deux ont une relation fusionnelle quasi malsaine, on le découvre dès les premiers épisodes qui ne sont qu'en fait le début d'un cercle vicieux que ce soit au sein du domicile familial que de la communauté. La folie est omniprésente, il n'y a pas une minute de répit même avec les saisons qui défilent grâce des interprétations toujours excellentes.





American Horror Story

Passons à American Horror Story, une série qui remporte un franc succès et dont on entend que des éloges. Voici une série d'anthologie américaine construite en saisons indépendantes mais malgré cela toutes gardent à peu près les mêmes acteurs. Elle fait référence à de nombreux faits divers, légendes urbaines, personnages historiques ainsi ainsi qu'à des films. A travers les saisons nous voyons le déséquilibrage psychologique, le gore, l'horreur, le paranormal... A chaque saison nous sommes confrontés à la peur, et à un thème différent, il y'a pour le moment 6 saisons je n'en ai vu que 4 et encore une fois pour cette série je ne m'en lasse pas, ça baigne dans tout ce que j'aime, il faut avoir le coeur bien accroché (et aussi les tripes :p), c'est haut en couleur bref c'est dément et inégalable !

saison 1 à 4
Orphan Black

Et nous finissons en beauté avec l'incroyable Orphan Black, une série dont on entend pas assez parler selon moi, elle est tellement génialissime que tout le monde devrait l'avoir vu au moins une fois. 
Synopsis

Sarah, une marginale orpheline éduquée dans la rue, revient à Toronto après avoir disparu pendant 10 mois. À une station du réseau métropolitain, elle est témoin du suicide d'une femme qui lui ressemble beaucoup, et décide de prendre son identité. Elle va alors se frotter à un univers mystérieux, et se rendre compte que les deux femmes sont toutes deux des clones, qu'il en existe d'autres, et qu'un assassin essaie de les tuer, une à une, pendant qu'une organisation essaie de surveiller ces clones, mais pour en faire quoi ?

Dans cette série nous allons parler de génétique, de clonage et des dérives de la science, il y'a en tout 4 saisons, la 5ème et dernière saison arrive en 2017, c'est bien malheureusement la fin d'une histoire abracadabrante magistralement orchestrée par Tatiana Maslany l'actrice principale qui en plus d'être très belle joue à la perfection son rôle. Il faut vous attendre à 4 saisons puissantes, jamais décevantes avec toujours plus d'action, d’événements en tout genre, il règne parfois une ambiance pesante, glauque mais une chose est sûre du début à la fin, cette série nous tient en haleine avec brio ! 


jeudi 20 octobre 2016

Prête à tout

Auteur : Joyce Maynard
Editions : 10/18
Parution :  mai 2016













Suzanne Stone a tout d’une vie parfaite : la beauté, la jeunesse, une jolie maison et un mari qui la vénère. Mais elle veut davantage, elle veut la gloire. Isolée dans une petite ville de province, Suzanne décide que la télévision sera son royaume et, à force de persuasion, obtient un petit poste dans la station locale. Lorsque son époux est retrouvé mort, la veuve éplorée, point de mire des caméras, devient rapidement suspecte. Enigmatique, capricieuse, est-elle pour autant l’arriviste perverse que certains dénoncent ? Où est le vrai dans ce que raconte Jimmy, son admirateur adolescent ? Jusqu’où est-elle prête à aller pour atteindre cette célébrité si convoitée ?


Prête à tout est un titre qui correspond à 300 % à Suzanne Stone, elle est même plus que prête à tout faire pour accomplir son rêve d'enfant : être une grande journaliste reconnue et nageant en pleine gloire. Ses proches nous le disent c'est une évidence Suzanne est née pour briller, elle est belle et à tout pour plaire, c'est une vraie princesse qui a tous les critères nécessaires réunis pour être une grande journaliste. Alors qu'elle commence au bas de l’échelle dans la station locale de sa ville, elle décide de réaliser un reportage auprès des lycéens. Ce qui au début doit être un reportage constructif et éducatif va se transformer en une situation rocambolesque qui va mal tournée et qui ne fera rien d'autre que la desservir.

Pour son roman Joyce Ménard s'est inspirée d'un fait réel qui s'est déroulé dans la ville de Derry en 1990, plus précisément l'affaire Pamela Smart, je ne vous en dis pas plus si vous voulez en connaître davantage, je vous laisse vous renseigner sinon je vais vous spoiler de A à Z et vous ne le voulez pas n'est-ce pas ? :p.

L'histoire tourne autour de Suzanne suite à l'assassinat de son mari, un chœur de voix est mis en place afin de nous donner le point de vue des personnes qui sont concernées directement ou indirectement par l'affaire, ces nombreuses voix nous donnent des informations capitales et nous aident à dresser finement les portraits des personnages qui sont au cœur de la tragédie. Les chapitres sont courts l'histoire est donc plus rythmée, l'écriture de Joyce Maynard est agréable et nous transporte sans difficulté cependant attention aux passages piquants qui peuvent parfois déranger et peuvent même paraître lourds, je parle pour le lycéen qui se retrouve avec son cerveau entre les jambes... oops !

Au final ce roman est une très bonne surprise surtout quand on sait que l'auteure l'a écrit quelques jours après le commencement de l'affaire Pamela Smart pour comprendre comment et pourquoi une telle tragédie a pu se dérouler elle nous offre également une excellente morale sur la célébrité. Il ne faut pas s'attendre à de gros rebondissements ni à une intrigue de fou puisqu'on devine rapidement le pourquoi du comment mais les personnages valent le détour et la construction du récit fait qu'on ne peut qu'apprécier notre lecture.

mardi 18 octobre 2016

Bloc 11

Auteur : Piero Degli Antoni
Editions : Archipoche
Parution : septembre 2016















1944, Auschwitz : le commandant du camp organise un jeu sadique et démoniaque avec dix déportés : il leur donne une nuit pour désigner lequel d’entre eux devra mourir le lendemain. Pourquoi ? Trois prisonniers se sont évadés, et ceux qui restent doivent payer. Quelle sera leur réponse face à cette cruauté poussée à l’extrême ?


Que dire à part que juste en lisant le résumé l'affaire était dans le sac, je pense que quand on tombe sur un résumé comme celui-ci alors qu'on est adepte des huis clos & des thrillers psychologiques, on ne peut pas passer à côté, vous ne pensez pas ? 

Nous sommes au milieu des années 1990 lorsque par une belle journée ensoleillée Moshe, un vieil homme entend une expression Allemande qui le ramène cinquante ans en arrière précisément en 1944 à Auschwitz. Pour une raison inconnue au lieu de fusiller 10 déportés comme cela aurait été le cas habituellement suite à l'évasion de 3 d'entre eux, le commandant du camps décide de sélectionner 10 détenus dont Moshe et de les envoyer une nuit dans le bloc 11. Ces 10 détenus ont une nuit pour choisir lequel d'entre eux devra mourir le lendemain...

Le commandant du camp est passionné d'échec, il va donc improviser une partie grandeur nature avec les 10 détenus et en parallèle il va se lancer dans une partie avec son fils de 8 ans, au cours de cette dernière il va rentrer dans de grandes explications avec beaucoup de finesse, de psychologie mais aussi et surtout avec une bonne dose de sadisme au fur et à mesure que les pions bougent. Ce qui est déstabilisant c'est qu'on ne sait pas pourquoi ces prisonniers ont été choisi précisément, rien ne les rapproche si ce n'est qu'aucun d'entre eux n'est tout blanc et qu'au bout du compte ils devront faire ce choix cruel et ainsi faire éliminer un des leurs.

En mettant en place ce jeu démoniaque, le commandant du camp cherche à déshumaniser encore plus les détenus, il les connait parfaitement, il connait leurs points forts et leurs points faibles, il ne veut qu'une chose les pousser à bout et exterminer ce qui est selon lui de simples pions, des moins que rien. En voulant diviser les détenus et les faire s’entre-tuer, il ne va obtenir que le contraire, en effet avec le temps le groupe comprend que l'union fait la force et qu'ensemble ils pourront trouver la solution.

A la lecture de ce roman l’atmosphère est pesante, dérangeante et sombre. Le fait que l'histoire se déroule sous fond de Nazisme et au sein d'un camp de concentration est assez déroutant puisque ce n'est pas que de la fiction c'est aussi historique. Le bloc dans lequel les détenus ont dû passer la nuit a réellement existé à Auschwitz comme le précise l'auteur à la fin du livre. Afin de retranscrire correctement la vie dans un camp de concentration, l'auteur s'est aidé d'un témoignage d'un ancien détenu, un réel bon point qui nous prouve que Piero Degli Antoni a été très professionnel dans l'écriture de ce roman.

Au final c'est un huis clos glacial dans lequel règne une atmosphère pesante, le commandant du camp est un sadique de haut vol on le comprend à sa façon de jouer aux échec grandeur nature avec les détenus du camp. C'est psychologique, psychiatrique, pathologique et monstrueux ! Bravo à l'auteur pour son talent et son fair play.

dimanche 16 octobre 2016

Blackwood, le pensionnat de nulle part

Auteur : Lois Duncan
Editions : Hachette
Collection : Blackmoon
Parution : août 2015














A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier.


N'ayant pas pu lire ce livre pour Halloween l'année dernière, c'est avec plaisir que je l'ai lu cette année pour enfin découvrir l'histoire de ce pensionnat sombre et maléfique. La période Automne/Halloween est vraiment la meilleure pour découvrir ce livre, je ne pense pas qu'à une autre période je l'aurais autant apprécié.

Kathryn Gordi alias Kit doit séjourner pendant un semestre au pensionnat de Blackood le temps que sa mère et son beau-père fassent un grand voyage en Europe. Lorsqu'elle arrive au pensionnat, l'effet est immédiat un sentiment d'angoisse s'empare d'elle sans qu'elle puisse l'expliquer. Le pensionnat est un manoir gothique perdu au milieu de nulle part, au programme pas de réseau pour téléphoner et pas de connexion pour aller sur internet en bref le néant mais les surprises ne s'arrêtent pas là, l'année scolaire ne débute qu'avec 4 pensionnaires et les professeurs sont beaucoup moins nombreux que prévu. Déjà déstabilisée par le fait de se sentir rejetée par sa mère et son beau-père, Kit se retrouve seule au monde dans un pensionnat mystique et plus habité qu'on ne le croit.

L'atmosphère angoissante du pensionnat se propage de manière constante, les pages se tournent, les mois passent pour les personnages, les situations étranges se produisent  petit à petit, la santé des pensionnaires se dégradent lentement mais sûrement, elles n'ont plus accès avec le monde extérieur, les lettres envoyées ne sont jamais réceptionnées par leurs destinataires et surtout chacune des filles développe des compétences magistrales.

Cette histoire glauque donne des frissons, le fait que le rythme soit soutenu ne nous laisse aucun moment de répit, tout le long on baigne dans le paranormal, dans le fantomatique et pour une fois ALLELUIA il n'y a pas de romance entre deux personnages alors ça c'est top parce qu'il faut savoir que je ne lis pratiquement plus de romans jeunesse à cause de ça. Une très bonne surprise pour cette lecture qui se lit toute seule et qui est en totale adéquation avec Halloween et les mauvais jours.

vendredi 14 octobre 2016

20, allée de la Danse tomes 3 & 4



20, allée de la Danse est une série de livres grands formats publiée en collaboration avec l'Opéra national de Paris et Elisabeth Platel, la directrice de l'école de danse. Chaque tome a pour but de retracer le quotidien des petits rats de l'Opéra le plus précisément possible.


Résumé tome 3 : Dans l'ombre d'un frère

Colas a du potentiel, mais il complexe de sa petite taille qui ne lui permet pas de progresser aussi vite que son ami Bilal, bien plus athlétique. Et la situation est d'autant plus dure à supporter pour Colas qu'il vit déjà dans une compétition permanente avec son grand frère, élève en 2e division, qui n'a jamais commis le moindre faux-pas. Quand la directrice annonce qu'un chorégraphe arrive en résidence à l'école, Colas décide de travailler sans relâche pour prouver à tous ce qu'il vaut. Quitte à mettre son corps à rude épreuve.


Résumé tome 4 : Petite rebelle

Zoé déborde d'énergie mais s'oblige à être très disciplinée quand elle danse. Par contre, une fois la journée terminée, elle se déchaîne et fait partie de tous les mauvais coups. Jusqu'au jour où elle dépasse les bornes et commet une grosse bêtise. Zoé est perdue : Est-elle faite pour ce milieu ?


Pour commencer, il faut savoir que chaque tome est centré sur l'un des personnages du groupe, fille ou garçon. Dans ces deux tomes nous faisons la connaissance de Colas et Zoé deux petits rats de l'Opéra qui font partie du même groupe mais qui ont chacun des problématiques différentes à régler. 

Zoé, elle, est une petite fille de 9 ans, naturellement douée pour la danse mais elle a du mal à canaliser son énergie et à respecter le règlement de l'école. Allant de bêtise en bêtise, elle finit par se demander si elle est vraiment faite pour ce milieu mais à force de réflexion elle prend conscience que sa réussite ne tient qu'à elle. 

Colas quant à lui a 10 ans, est mal à l'aise avec sa petite taille il a l'impression que son grand-frère lui fait de l'ombre et que tout le monde ne voit que lui. Pour compenser il va travailler d'arrache pied quitte à en faire trop...

Ces deux tomes retracent en finesse le quotidien des petits rats de l'Opéra ainsi que leurs doutes et leurs incertitudes. Le portrait de chaque personnage traite des problématiques comme la peur de l'échec, la rivalité, il décrit aussi avec justesse tout le travail à fournir pour y arriver et la passion dévorante des petits rats de l'Opéra.




En complément de la série de livres il y'a une pochette "Ma pochette de danseuse" , celle-ci contient un carnet à spirale de 12 double-pages avec photos pour découvrir en image le quotidien d'un petit rat, un bloc de 32 coloriages de jolies scènes et des ballets ainsi que des stickers repositionnables. Un travail de maître pour l'auteure Delphine Godard, l'illustratrice Magalie Foutrier et le  photographe David Elofer.

mercredi 12 octobre 2016

Les imagiers & documentaires KIDIDOC des Editions Nathan



Je remercie les Editions Nathan de m'avoir fait parvenir ces petits trésors, c'est un vrai plaisir de faire leur découverte pour ensuite les faire connaître au public initialement ciblé : les enfants.

Vroum! et Houuuuuuu!  sont deux imagiers accessibles dès l'âge de 6 mois. La surprise de ces deux livres est qu'en plus d'être animés ils sont aussi sonores ainsi l'enfant peut écouter et animer sa lecture au rythme de la découverte des sons des animaux et des sons de la ville. Gros + les pages sont en carton épais, il y'a donc peu de risque pour que les plus petits les abîment. Illustratrice : Nathalie Choux, sortie : Octobre 2016

"Je conduis comme un grand !" est un documentaire pour les enfants à partir de l'âge de 3 ans. A travers ce livre de nombreuses animations  sont présentes pour découvrir le fonctionnement de divers véhicules. Chaque véhicule a sa double page et son lot d'animations, de tirettes à actionner, de matières à toucher, de volants à tourner : tout pour apprendre à conduire différents engins. A la fin de ce livre l'enfant aura eu le plaisir d'avoir conduit un camion de pompier, un TGV,  un paquebot,  une voiture et un avion. Ce documentaire interactif est idéal pour apprendre aux enfants à se familiariser avec les différents moyens de transports ainsi que les tableaux de bord. Auteure : Anne-Sophie Baumann,  Illustrateur : Pierre Caillou, Sortie: Octobre 2016